La méthode et son efficacité

La technique du stretching est parfaitement adaptée aux cheveux afro et très frisés. Elle permet d’attendre un peu plus longtemps avant un nouveau défrisage ou un nouveau lissage, notamment si les techniques appliquées sont chimiques et agressives. Les racines vierges de tout traitement sont plus robustes et permettent des coiffures de toutes sortes. Le premier conseil est d’hydrater et de nourrir les cheveux le plus possible avant d’attaquer le stretching, notamment au niveau des repousses et de la démarcation éventuelle entre les cheveux défrisés et les racines. Les huiles à vaporiser, les produits à base de protéines et d’acides aminés sont à privilégier. Ils aident au démêlage et évitent la casse.

Banding ou « tension method » ?

Ces deux manières de pratiquer le stretching pour cheveux sont douces pour la fibre capillaire. Sans utilisation de fer à lisser, le cheveu est détendu et bien en place. Le banding est simple à réaliser : il suffit de séparer la chevelure en fines mèches et de disposer des élastiques sur chacune d’elles tout du long pour créer une tension. Après plusieurs heures, le résultat est spectaculaire.
Plus compliquée à mettre en œuvre, la « tension method » utilise la chaleur du sèche cheveu mais dans une moindre mesure. Les cheveux sont enduits d’une crème nourrissante puis séchés mèche à mèche. Le résultat est probant sur les longues chevelures épaisses et difficiles à discipliner.

Les méthodes privilégiées en salon

Pour vous aider à retrouver des cheveux lisses de façon temporaire mais sans abîmer le cheveu, vos coiffeurs vont certainement vous conseiller la technique à l’enzyme d’ananas (cette enzyme a la particularité de retenir l’eau dans le cheveu et de résister à l’humidité). Il s’agit d’un défrisage naturel qui protège le cheveu de la chaleur durant le lissage. La fibre capillaire est renforcée. Le cheveu est souple et brillant. La technique à l’enzyme d’ananas convient aux enfants et aux personnes fragilisées (par une maladie, par un bouleversement hormonal, par une fatigue continue, etc.).
Totalement novatrice, cette méthode sans produit chimique (soude ou autre) n’est que très peu pratiquée en France pour le moment. Sachez que de nombreuses stars américaines l’ont déjà adoptée et qu’elles ne sont pas prêtes de l’abandonner !